BLOG

Search
  • Gerald Toussaint

YOGANN AP PEDALE

Je suis tout excité à l’idée de vous entretenir au sujet du plus grand évènement qui doit se produire à Léogane cette année 2018. Le rara nous le savons est dans notre peau et dans nos veines, disons mieux, dans les racines de notre culture. Déjà, les visiteurs en nombre imposant ont constaté que Léogane est le lieu de prédilection que devaient choisir les estivants qui ne veulent pas rester cloitrer chez eux ou dans une salle de disco durant le temps pascal. Les bandes ténors font la fête (Rara a gogo) et la population est en liesse. Mais ce n’est pas seulement cette manifestation qui soit de mise cette année ; pour corroborer à l’hypothèse que Léogane doit renouer avec la tradition des bicyclettes, des fils et filles de la cité ont créé YAP qui se veut une institution qui travaille au bien-être de la communauté. YAP dont la signification réelle témoigne de la persuasion d’hommes engagés dans la lutte contre le marasme de tous genres et dans tous les domaines, active sa deuxième pulsation rythmique ; tout le monde est consentant, on bat ensemble la mesure. C’est ce 1er Avril que la résurrection se fera dans un parcours mesuré dans le temps et approprié aux évènements des plus consensuels : « Yogann Ap Pedale ». Qui dit mieux ? Depuis un an déjà, les préparations en cours ont motivé des entrepreneurs avisés, des fans inconditionnels, des jeunes en quête de loisirs et tous ceux qui rêvent d’un lieu de rencontre fraternel où une conscience haïtienne pourrait vibrer leurs âmes. Et Léogâne, cette terre qui a toujours habitée des gens d’une culture certaine, a encore primé ce choix considérable de réunir la nation sous des messages percutants : «Ann Pedale pou sante nou », « Ann Pedale pou nou avanse »… Les organisateurs de cet évènement d’inestimable valeur sont conscients de la situation de débandade dans laquelle la population végète aujourd’hui. Pour pallier à la confusion, dans ce premier temps, ils invitent la population à se faire une santé physique. Et dans les temps qui suivront, YAP accusera d’autres priorités qui seront considérées en fonction de leur indispensabilité. YAP est donc un agent qui œuvre à l’orientation de la communauté et qui se donne le pouvoir d’agir sur la conscience d’abord. YAP n’est pas une organisation isolée ; c’est un groupe dynamique dirigé par un comité qui assure en premier chef l’intégrité de l’organisation pour que chacune de ses dispositions en soit profitable. YAP, « Ann Pedale Pou Sante Nou », veut s’assure que la population est bien portante d’abord pour ensuite continuer la route sans laisser personne à l’arrière-garde. YAP, c’est tous ensemble pour réussir. C’est un ordre péremptoire ! La mission de YAP n’est pas strictement insérée dans les rayons des roues de bicyclettes qui ne sont qu’un instrument, elle rassemble les désidératas de toute une communauté souvent exprimés mais aussi souvent refoulés, pour empêcher qu’à l’avenir ils se transforment en colère. Ce qui nuirait certes à la santé ! Aujourd’hui, ce sont les bicyclettes, demain ce seront les livres et avec une éducation bien orientée, YAP est sûr de réussir à mieux conditionner avec la population, les revendications souveraines qui conduiront à une meilleure appréciation des conditions de vie. YAP ne sera jamais engagé dans la bureaucratie. Les membres responsables, peu importe leur idéologie politique, ou qu’ils prennent l’air débonnaire ne sont que des citoyens engagés à la promotion de la vertu civique. YAP c’est nous… YAP sera connu à travers son implication active dans l’évolution de la population. C’est avec enthousiasme que ses initiatives premières sont reçues, cette même ferveur est consentie pour honorer l’accueil que la population accorde aux premières initiatives qui seraient vues comme des activités d’essai, mais qui sont plutôt réalisées avec une certaine maitrise. Par obligation morale, je salue avec honneur et pour le mérite de leur franchise, les membres actifs de YAP : Evens Jeanty, Ronald Jonas, Hortense Phylogène, Hisnaylos Germain, Jean Ricardo Cossy, Jean Herntz Antilus Jr, Matelaud Sylvin, Eloge Jean Elie, Adler Alciné, Gerald Toussaint, Adeline Joseph, Sherly Jean Louis, Jean Marc Brisseau, Wiseline D Cossy, Erline Toussaint, Semexant Jean-Jacques. La communauté Léoganaise vous en est reconnaissante. Et l’espoir de voir grandir cette initiative (les autres à venir) avec la même vivacité et créativité que vous lui imposez, nous l’espérons, est à considérer comme un système dynamique qui aura reçu à chaque fois la somme d’énergie qu’il requiert pour assurer son avancement : « Ann Pedale Pou Nou Avanse ».


JEAN RONY CINEUS


61 views0 comments